Présentation du CODEV

Créé en novembre 2003, le conseil de développement du Pays de Sarrebourg est une association (loi 1908) issue de la démarche de pays lancée par la Loi d’Orientation, d’Aménagement et de Développement Durables du Territoire (loi LOADDT dite aussi loi Voynet) en 1999.

Réunissant élus et acteurs socioprofessionnels du territoire, il est un lieu de propositions, d’initiatives, de conseil, d’évaluation des projets.
Il est lien avec le Pôle d’Equilibre territorial et rural (PETR) du Pays de Sarrebourg (ou syndicat mixte) du Pays de Sarrebourg qui est une collectivité locale composée des communautés de communes de l’arrondissement de Sarrebourg.

De par ce lien, il est pleinement associé à la construction des projets de territoire à l’échelle de l’arrondissement : charte du Pays de Sarrebourg (2005), programmes LEADER (2007-2013 puis 2014-2020), projet de territoire PETR (2015) et enfin schéma de cohérence territoriale en cours d’élaboration jusqu’en 2018.

Il est l’unique structure du territoire en tant qu’interface entre les élus et les représentants de la société civile du territoire.

Vers une nouvelle dynamique

Après une première phase entre 2003 et 2008, puis une seconde entre 2008 et 2015, le Conseil de développement a procédé au renouvellement de ses instances le 15 juin 2015.

Avec un fonctionnement renouvelé, le bureau du conseil de développement se réunit tous les 15 jours au siège de l’association, situé dans le bâtiment de la salle des fêtes de Sarrebourg. Il examine les points d’actualité et évalue l’état d’avancement du travail des commissions.

Depuis sa création en 2003, le conseil de développement s’appuie sur le travail de ses commissions qui sont au nombre de 5 : «Economie-emploi-formation», «Tourisme», «Environnement-développement-durable», «Cadre de vie – vie associative», «Culture».

Après le renouvellement de ces instances, il est aujourd’hui en mesure de présenter son plan d’actions.

Le conseil de développement programme pour le mois d’avril 2016 une rencontre générale sous l’intitulé « Les matinées du développement territorial ». Il a besoin de la mobilisation de chacun pour créer un réseau autour du développement territorial du Pays de Sarrebourg.

Objectif : Faire du conseil de développement un outil pérenne de démocratie participative au service du développement du territoire et une instance de propositions en lien avec les élus.

En termes d’actions, certaines se déclinent de façon transversale, c’est-à-dire qu’elles concernent l’ensemble des cinq commissions que comporte le conseil de développement. Leur mise en œuvre repose sur un effort commun, créant ainsi une synergie entre les commissions.
Les autres actions sont le résultat des réflexions menées au sein de chaque commission, travaillant sur des thématiques spécifiques : économie, tourisme, environnement, cadre de vie et vie associative, culture.

Les actions transversales pour construire une stratégie de marketing territorial à travers :

  • La présentation du Pays de Sarrebourg à la candidature au titre de Réserve mondiale de la Biosphère.

    Cette opération  associera la zone Est du Parc naturel régional de Lorraine.

    Dans la réflexion du conseil de développement, elle est un préalable à une deuxième étape conduisant le territoire à présenter sa candidature au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Monsieur Patrick WEITEN, Président du Conseil départemental de la Moselle, ainsi que Monsieur Philippe RICHERT, Président de la nouvelle région Grand Est ont été fortement sensibilisés à l’idée de cette candidature.

    Le Parc naturel régional des Vosges du Nord, déjà labellisé Réserve mondiale de la Biosphère, est prêt à partager son expérience avec notre territoire.

    Un travail de rapprochement du Landkreis Bliesgau (région du Saarland en Allemagne) a été effectué le 20 janvier dernier à l’occasion d’une rencontre avec M. Walter KEMKES, Directeur du Biosphärenzweckverband Bliesgau. La visite avec Monsieur KEMKES a permis d’avoir les éléments utiles à connaître pour l’élaboration du dossier de candidature. Monsieur KEMKES est prêt par ailleurs à étudier toute proposition d’une coopération, soit dans le cadre de LEADER ou tout autre programme. Réflexion sera faite également pour inscrire le projet dans la stratégie du programme européen au titre du Projet BINGO 2014-2020.

    Le Conseil de développement est également en contact avec Madame Catherine CIBIEN, Référente pour la France du réseau international Men and Biosphere (réseau MAB), afin de bénéficier de son accompagnement tout au long de la démarche de construction de la candidature. Elle est prête à venir pour présenter la démarche lors des « Matinées du développement territorial ».

    La recherche de financement sera étendue au Pôle d’Equilibre territorial et rural, à la Caisse de Dépôt (Plan Fabius) au Conseil départemental, à la Région, notamment via le Contrat de Partenariat Lorraine-Territoire 2015-2020, que le Pôle d’Equilibre Territorial et Rural du Pays de Sarrebourg ainsi que les communautés de communes de l’arrondissement viennent de signer avec la Région.

  • Un plan de promotion lancé dès 2016 !

    Un plan de promotion sera imaginé dès la saison 2016, pour promouvoir la candidature, et par la même occasion valoriser les atouts de notre territoire.

    Dans ce cadre, il est prévu notamment de construire un partenariat avec Center Parcs qui se concrétisera, en avril 2016, par une exposition installée au sein du complexe de loisirs et mettant en valeur les richesses naturelles du Pays de Sarrebourg.

    L’exposition préparera et annoncera la candidature au Patrimoine mondial de la Biosphère.
  • La construction d’une stratégie d’attractivité du territoire, action qui s’inscrit dans le projet de territoire du PETR.

    Le Conseil de développement  va travailler à la construction d’une stratégie d’attractivité de notre territoire, afin de maintenir et développer nos filières économiques. A ce titre, il souhaite y associer des chefs d’entreprises pour partager le regard qu’ils ont sur notre territoire et ce qu’ils en attendent. La priorité sera donnée aux nouvelles technologies, aux activités d’innovation et celles qui concourent à donner une image forte du territoire.

    Le conseil de développement rendra aux élus un catalogue de propositions, qui comprendra également des recommandations et un chiffrage.
  • Une opération spéciale jeune : « Les jeunes ont la parole »

    Si les entreprises sont le développement du territoire, les jeunes en sont l’avenir.

    C’est pourquoi, il est apparu nécessaire au conseil de développement d’être à l’écoute des jeunes et d’imaginer une opération spécifique qui leur donne la parole, afin de les impliquer dans le projet de territoire.

    Un projet de programme concernant cette opération avec courrier à adresser à l’inspecteur académique et aux chefs d’établissements est déjà pré-rédigé et attend d’être validé par le Conseil de développement. La rencontre avec les chefs des établissements concernés s’effectuera durant le premier semestre 2016 afin de préparer le lancement de l’opération à la rentrée scolaire de septembre 2016. L’opération a pour but de s’adresser principalement aux jeunes des classes de troisième et de seconde. Elle pourrait être élargie à d’autres « catégories » de la jeunesse (à étudier).
  • Des assises annuelles du développement local.

    Chaque année, des assises spécialement consacrées au développement local de notre territoire seront organisées, afin de susciter des débats autour de thématiques qui en sont spécifiquement liées ou promouvoir des opérations de développement qui font l’actualité sur notre territoire.

    L’objectif est de rassembler élus et membres de la société, afin qu’ils puissent se connaître pour créer des synergies.
Haut de page