Projet Réserve de Biosphère

Candidature au titre de Réserve de Biosphère

 

 

1. C’EST QUOI UNE RESERVE DE BIOSPHERE ?

 Le programme sur l’Homme et la Biosphère "MAB" (Man and Biosphère) a été lancé par l’UNESCO en 1971 pour encourager et accompagner les pratiques de développement durable.

C’est un programme scientifique qui s’appuie sur un réseau mondial de Réserves de Biosphère dont le but est d’étudier et d’améliorer les relations entre l’homme et son environnement au vu des interactions quotidiennes. Les réserves de biosphère sont conçues pour répondre à l’une des questions les plus essentielles qui se posent au monde d’aujourd’hui : Comment concilier la conservation de la biodiversité et des ressources biologiques avec leurs utilisations durables?

Elles ont pour mission de :

  •  Conserver le patrimoine naturel et culturel en impliquant la population,
  •  Promouvoir un développement économique respectueux de l’environnement et en accord avec la culture locale,
  •  Développer les activités de recherche et d’éducation.

Les réserves de biosphère sont « des aires portant sur des écosystèmes ou une combinaison d’écosystèmes terrestres et côtiers/marins, reconnues au niveau international dans le cadre du programme de l’UNESCO sur l’homme et la biosphère (MAB) »

A ce titre, elles constituent des lieux d’expérimentation et remplissent également trois fonctions complémentaires :

  • Une fonction de conservation, pour préserver les ressources génétiques, les espèces, les écosystèmes et les paysages ;
  • Une fonction de développement, pour encourager un développement économique et humain durable ;
  • Une fonction de support logistique pour soutenir et encourager les activités de recherche, d’éducation, de formation et de surveillance continue, en relation avec les activités d’intérêt local, national et global, visant à la conservation et au développement durable.

Pour atteindre ces objectifs, un zonage à trois niveaux est mis en œuvre :

  •  une ou plusieurs aire(s) centrale(s) dans un but de protection de l’environnement,
  •  une ou plusieurs zone(s) tampon(s) entourant l’aire centrale où seules des activités compatibles avec les objectifs de conservation ont lieu,
  •  une aire de transition, qui regroupe l’essentiel des activités économiques et sociales, où des pratiques de gestion durable des ressources sont encouragées ainsi que l’éducation et la sensibilisation.

Quelques éléments de référence

   unesco_mab_logo      

Cadre statutaire du reseau mondial

Les reserves de biosphère françaises

 

              facebook-icon-preview Cliquez ici pour apporter votre soutien !

 

 

Haut de page